Pour un regard juste sur la production de viande

Pour un regard juste sur la production de viande

12.11.2015 Les prises de position radicales sur la consommation de viande se multiplient. Qu’il s’agisse de sauver le climat, d’éviter le cancer ou de protéger les animaux, le regard se fait vite simplificateur et agressif vis-à-vis des éleveuses et éleveurs qui ont choisi leur métier et l’accomplissent avec passion. Le sujet ne peut pourtant pas se limiter à un arbitrage entre abolition de l’élevage et fermes-usines. Les élevages paysans sont les plus nombreux. On y respecte les hommes, l’environnement, les animaux, et la qualité de l’alimentation produite. 

Le lien entre éleveur et animal, le rôle social de l’élevage, ou encore l’effet bénéfique d’une démarche paysanne pour le climat, les arguments ne manquent pas qui démontrent que ce métier doit être accompagné et soutenu. Les éleveurs n’ont pas à être la cible de ceux qui s’indignent, souvent à juste titre, de la dérive de l’agriculture, et qui favorisent au passage son industrialisation.

Ce constat doit encourager les citoyens à se mobiliser, avec les éleveurs, pour assurer un avenir à l’élevage paysan. Il s’agit de choix de consommation, mais aussi d’inciter nos élus à engager un changement de cap de l’agriculture qui doit passer par une réorientation des aides publiques. Le combat à mener est celui de la défense d’un élevage paysan dans lequel le nombre d’animaux est cohérent avec la surface de la ferme, qui crée des emplois, et joue un véritable rôle économique et social dans son territoire.

[gview file= »http://universboucherie.com/wp-content/uploads/2015/12/Livret_Elevage-societe_web.pdf » profile= »3″ height= »500px » width= »100% » save= »1″]

Pas de Commentaire

Laissez un commentaire