Concours du Meilleur boucher E.Leclerc 2016

Concours du Meilleur boucher E.Leclerc 2016

LECLERC

Partenaire de la Bretagne

 Site institutionnel
 Facebook

Les épreuves régionales le 17 mars à l’IFAC campus des métiers de Brest

Boucher, c’est un métier ! Et dans les rayons « boucherie traditionnelle » des magasins E.Leclerc, on vise l’excellence, à travers l’écoute du client, la mise en avant de produits de qualité et conforme à la réglementation en vigueur, garanties par l’expertise de collaborateurs aguerris.

 

En organisant un concours régional, puis national, en partenariat avec de nombreux CFA régionaux, le Mouvement E.Leclerc souhaite valoriser un métier d’expert qui exige une excellence opérationnelle, et qui, en 2016, propose toujours de nombreux débouchés. Alors que la profession requiert le recrutement de près de 6000 apprentis en France chaque année, il est aujourd’hui difficile de trouver des candidats. Il est impératif de susciter les vocations quand on sait que 52 000 départs à la retraite auront lieu dans les 7 prochaines années et qu’autant de postes seront à pourvoir.

Vidéo

Concours du Meilleur boucher E.Leclerc. Les épreuves en Bretagne le 17 mars 2016 à L'IFAC de Brest

Nathalie Bordais, adhérente E.Leclerc à Concarneau en charge de la communication pour la Scarmor, explique pourquoi métiers, produits et savoir-faire sont des valeurs sûres chez Leclerc. Et pour savoir quel boucher breton sera qualifié pour la finale à Paris, il faudra attendre le 17 mars !

La boucherie chez E.Leclerc :

Plus de 4.200 employés au rayon boucherie,
dont 3.000 bouchers diplômés répartis dans les 652 magasins
Plus de 200 bouchers embauchés en 2015

Dans les E.Leclerc bretons de la Scarmor :
Plus de 290 employés au rayon boucherie dont une trentaine d’apprentis

 

Ils seront 9 bouchers bretons – venus de Brest, Hennebont, Lamballe, Landerneau, Ploudalmézeau, Ploufragan, Plougastel, Pontivy et Quimperlé – à passer les épreuves théoriques et pratiques face à un jury de spécialistes, qui devra déterminer lequel d’entre eux remportera l’étape régionale et sera ainsi qualifié pour affronter les vainqueurs des 15 autres centrales E.Leclerc, en juin 2016 à Paris.

 

Pour nos candidats bretons, ces épreuves impliquent la connaissance des produits, de règles de gestion, le contrôle de la qualité, la préparation et bien-sûr les compétences commerciales : l’ensemble des atouts qui constitue le bon boucher ! Menées en partenariat avec l’Ifac de Brest, le centre de formation d’apprentis de la CCI métropolitaine de Brest, ces épreuves régionales se dérouleront dans des conditions optimales, au sein d’un campus des métiers des plus modernes et des plus performants, qui accueille près de 1800 alternants répartis sur 7 filières, 20 métiers et 54 diplômes nationaux, prodigués en relation avec 4000 entreprises du territoire pour les contrats d’apprentissage. Le décor est planté, les couteaux aiguisés, place aux candidats !

> Les épreuves

Épreuves pratiques de 3h30 : coupe, fente, désossage, épluchage, ficelage, parage, bardage, pesée, présentation… sur pièces d’agneau et de bœuf

 

Épreuves théoriques (45 minutes environ) : QCM, calcul de rendement, entretien avec le jury, règles d’hygiène et de sécurité

 

Fin des épreuves et annonce des résultats le 17 mars à 12h15

 

> Le jury de professionnels

  • Raphaël BARRAL : adhérent E.Leclerc à Gouesnou – en charge de Kermené
  • Albert CHAUSSÉE : ex-adhérent E.Leclerc de Plérin, boucher de formation et de métier
  • Loïc KERBOURCH : responsable formation de la filière alimentation à l’Ifac de Brest
  • Andriy MAXIMOV : chef chez Meat Couture à Brest, meilleur apprenti boucher de Bretagne
  • Gilles METRIAU : adhérent E.Leclerc d’Audierne, en charge des achats carnés en Scarmor
  • Alain PINEAU : professeur de boucherie à l’Ifac de Brest
  • Frédéric SAULOUP : responsable du désossage chez Kermené

Leclerc