Sabrina KREBS

Sabrina KREBS

SABRINA KREBS, la boucherie, charcuterie et traiteur au féminin

 

« Mon mari est fier de moi, mes parents ont été surpris, mais sont contents car j’ai trouvé ma voie ».

Page FaceBook

J’ai 25 ans et j’ai débuté le métier à l’âge de 19 ans. J’ai tout d’abord obtenu un bac stg option marketing et j’ai poursuivi avec un bts muc (management des unités commerciales).

J’ai obtenu mon ctm boucher charcutier traiteur en 2012
J’ai participé au concours meilleur apprenti de France en charcuterie traiteur en 2011. J’ai fini à la 5eme place au niveau national. J’ai représenté l’Alsace.

.J’ai aussi participé en 2014 au concours européen du meilleur jeune boucher en Suisse pour l’équipe de France. J’ai ensuite obtenu mon bp charcutier traiteur.

Je travaille dans une boucherie charcuterie artisanale en Alsace où je m’occupe avec mon patron des différentes préparations en charcuterie.

Je me définirais comme une personne consciencieuse, motivée, polyvalente et aimant les challenges.

J’aime énormément le métier que j’ai choisi.

Sabrina Krebs, « J’ai trouvé ma voie »

A un interlocuteur qui soulève l’une après l’autre les bonnes raisons qui auraient pu empêcher Sabrina Krebs de choisir le métier de Boucher, Charcutier, Traiteur, la jeune femme oppose, avec un sourire désarmant, une convaincante détermination. Ce métier elle le voulait et elle le fait, plutôt bien d’ailleurs !

Titulaire d’un baccalauréat science et technologie de gestion, Sabrina Krebs s’oriente dans la boucherie, après une année de BTS commercial. Ce qui la tente ce n’est pas l’étal, mais la production, un domaine où les jeunes filles sont encore peu présentes. La recherche d’un maître d’apprentissage ne s’avère pas facile, mais elle finit par trouver à la boucherie BEYER à Brumath. Là, elle obtient le CTM de boucher-Charcutier-Traiteur et se classe 2éme pour une première participation au concours régional du meilleur apprenti boucher-Charcutier-Traiteur. Deux ans plus tard, elle est Lauréate au niveau régional, 1ère fille à remporter ce niveau national. Actuellement, elle prépare le brevet professionnel à la boucherie RIEDINGER BALZERà Vendenheim.

 

Faire quelque chose de ses mains.

Seule collaboratrice du laboratoire de Vendenheim, elle est parfaitement à l’aise dans un entourage très masculin, apportant une touche toute féminine dans les préparations charcutières et les décors de buffet où elle excelle.

« Faire quelque chose de mes mains »,

voila le credo de Sabrina, engagée dans un parcours tout tracé qui doit la conduire jusqu’au brevet de maîtrise.

Mariée, maman d’une petite fille elle concilie parfaitement ses vies professionnelle et familiale, « mon mari est fier de moi, mes parents ont été surpris, mais sont contents car j’ai trouvé ma voie ». Pour Sabrina, elle est bien engagée !

Photos

Vidéos

On parle de Sabrina Krebs, à la 5,56 mn