L’artisan boucher

0
149
Hervé Sancho, MOF 2007

L’ARTISAN BOUCHER

Dans presque 20 000 entreprises, des artisans bouchers charcutiers exercent actuellement et avec passion un métier au savoir-faire unique, au service de la gastronomie.

[td_text_with_title custom_title= »Le boucher charcutier traditionnel appartient au secteur des métiers de bouche. »]

L’acquisition de ce savoir-faire unique et incomparable commence, le plus souvent, au cours d’un apprentissage débouchant par la suite sur un vrai métier. Le boucher charcutier acquiert des connaissances par une formation technique et pratique initiale complétée par l’apport de l’expérience et d’un perfectionnement continu.

Les consommateurs plébiscitent cet artisan pour son attachement à la qualité et sa connaissance de l’origine des produits. Il sait acheter et optimiser l’emploi des viandes en fonction de leurs qualités. Il connaît les méthodes de préparation, de présentation et de conservation de ces viandes et produits carnés les mieux adaptés à la matière première et aux attentes de sa clientèle.

La Boucherie est une des professions de la filière viandes qui comprend un ensemble d’activités allant de la prise en charge de l’animal vivant chez l’éleveur, jusqu’à la vente de morceaux préparés et parfois cuisinés.

Le Boucher charcutier est un spécialiste dont chacun se plait à reconnaître la capacité à apprécier la qualité des animaux et des viandes. Il impressionne par la précision de son geste quand il façonne et présente les différents morceaux, ce qui est considéré souvent comme un art.

Le métier de boucher charcutier a évolué avec le développement des produits prêts à consommer, l’accent est mis sur la présentation, la vente, l’animation commerciale, auxquelles s’ajoutent l’application permanente des normes d’hygiène et de traçabilité.

Les caractéristiques qui facilitent la réussite dans le métier sont l’habilité manuelle, le bon sens, un esprit vif et curieux, du goût pour l’esthétique, et le sens de la communication. Le tout doit être accompagné d’une formation générale et professionnelle appropriée. L’exercice du métier de boucher charcutier laisse place à l’initiative individuelle, à l’imagination et à l’innovation permettant une personnalisation du travail. Ce métier est aussi l’occasion de larges contacts humains par la fonction de vente à la clientèle (dans la boutique, sur les marchés, au cours des tournées), mais aussi par l’approvisionnement en matières premières diverses auprès des fournisseurs.

Source CFBCT

[/td_text_with_title]

[td_text_with_title custom_title= »Parcours de formation en artisanat »][/td_text_with_title]
[td_text_with_title custom_title= »Débouchés professionnels de l’artisan boucher »]

L’artisanat première entreprise de France

Le Fonds national de promotion et de communication de l’Artisanat propose sur cette page une présentation complète du métier : http://www.artisanat.info/metier/boucher

Le site :  JedeviensBoucher.com

Artisan boucher, ça consiste en quoi au juste ?
C’est un métier artisanal, à mi-chemin entre l’élevage et la gastronomie. Un métier exigeant bien sur. Mais en échange pas de chômage chez les bouchers ! Et à la clé, la perspective après quelques années d’être son propre patron ou d’évoluer de façon importante dans les entreprises !
jedeviensboucher.com

Fédérations professionnelles

L’Artisanat c’est aussi de nombreux syndicats, fédérations, confédérations… :
Fédération régionale lorraine des bouchers charcutiers traiteurs
Les artisans bouchers charcutiers traiteurs de Picardie
Les artisans bouchers charcutiers traiteurs du Nord
Fédération bretonne des bouchers charcutiers
Fedération de la boucherie et des métiers de la viande de paris et de la région parisienne
Les jeunes bouchers averonnais[/td_text_with_title]

[td_block7 category_id= »126″ sort= »popular » limit= »10″]