Abattage bovins octobre 2015

0
1160

Selon Agreste, en octobre 2015, les abattages totaux de bovins ont reculé de près de 3 % en têtes et de 0,4 % en poids, par rapport à 2014. Depuis le début de l’année, les abattages totaux de gros bovins sont supérieurs de 2,5 % en têtes et de près de 3,2 % en poids. En octobre 2015, avec près de 158 000 têtes, le nombre de vaches abattues est quasiment stable. La situation laitière morose incite les éleveurs à maintenir un taux de réforme soutenu. Depuis janvier, les abattages de vaches dépassent de près de 5 % le niveau de 2014. Après la forte progression de septembre 2015, les abattages de veaux de boucherie reculent en octobre. Avec près de 110 000 têtes, ils sont inférieurs de près de 6 % à 2014. Le retrait en poids est moins marqué, signe d’un alourdissement des carcasses. Depuis le début de l’année, les abattages de veaux sont inférieurs de près de 2 %, au niveau de 2014. En octobre 2015, les abattages de porcins se rétractent de 3,7 % en têtes et sont quasi stables en poids, par rapport à octobre 2014. Depuis le début de l’année, ils sont quasi stables en têtes et progressent de 1,3% en tonnage. Enfin, en octobre 2015, les abattages d’ovins sont inférieurs de 21 % en têtes et de 20 % en poids à ceux d’octobre 2014. Le poids moyen des agneaux abattus reste quasiment stable par rapport à 2014. Ce repli des abattages est à relier au positionnement différent dans le calendrier de la fête de l’Aïd-el-Adha : fin septembre en 2015 et début octobre en 2014. Sur les 10 premiers mois de l’année, les abattages totaux d’agneaux sont inférieurs de 1,7 % en têtes et de 0,7 % en poids au niveau de 2014. Par contre, les abattages d’ovins de réforme sont stables, les animaux abattus étant par contre plus lourds.

abattages octobres 2015